Visite de Madame Ségolène Royal, ambassadrice de France pour les pôles Arctique et Antarctique à Ilulissat

Madame Ségolène Royal, ambassadrice de France pour les pôles Arctique et Antarctique, s’est rendue à Ilulissat du 26 au 30 octobre 2017 pour rencontrer les responsables politiques locaux et recueillir des témoignages sur les effets du réchauffement climatique dans l’Arctique.

Madame Ségolène Royal, ambassadrice de France pour les pôles Arctique et Antarctique, s’est rendue à Ilulissat du 26 au 30 octobre 2017 pour rencontrer les responsables politiques locaux et recueillir des témoignages sur les effets du réchauffement climatique dans l’Arctique.

Lors de son séjour, Mme Royal a notamment été reçue par M. Pille Jeremiassen, maire de Qaasuitsup, qui lui a présenté les objectifs de développement du tourisme et de la diversification de l’économie locale.

L’extension de la piste d’atterrissage de l’aéroport d’Ilulissat et la construction d’un nouveau port de plaisance sont actuellement envisagés pour 2021. Ces projets locaux s’intègrent dans la Stratégie gouvernementale de développement du tourisme présentée par le gouvernement Kielsen en 2015. Axée sur le développement des infrastructures aéroportuaires de l’île, elle vise à doubler le nombre de touristes étrangers se rendant au Groenland chaque année à horizon 2040.

L’ambassadrice a également rencontré M. Frederik Lennert, responsable du site Unesco d’Ilulissat, avec lequel elle a parcouru le fjord glacé classé au patrimoine mondial ainsi que ’ancien village de Sermermiut. Le futur Icefjord Visit Centre, qui sera situé à l’entrée du site Unesco et servira de centre de recherche scientifique et de lieu d’exposition, a été au coeur des discussions.

Mme Royal a également eu l’occasion de discuter avec des mushers et des pêcheurs locaux qui lui ont confirmé l’impact de l’accélération du réchauffement climatique sur la vie quotidienne dans l’Arctique. En quelques années, les habitants témoignent d’un allongement des étés, de chutes de neige plus tardives ainsi que d’une importante hausse de la surface d’eau navigable.

Un nouveau déplacement de l’ambassadrice au Groenland serait envisagé pour rencontrer, à Nuuk, les représentants du Naalakkersuisut, le gouvernement groenlandais.

Dernière modification : 16/11/2017

Haut de page