Tribune de l’Ambassadrice (Information - 28 mai 2010) [da]

(Tribune parue dans Information le 28 mai 2010)

Nouveau partenariat au profit des forêts dans le monde

La Conférence d’Oslo sur le climat et la forêt met en place aujourd’hui un partenariat international pour lutter contre la déforestation. En vue de relever les défis que représente la déforestation, près de 50 pays vont œuvrer en faveur de nouvelles mesures, qui avaient fait l’unanimité à Paris en mars dernier.

La déforestation est un sujet important des négociations sur l’après Kyoto et intéresse tous les continents. En même temps qu’elle détruit la biodiversité, elle est responsable de près de 15 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. L’objectif du partenariat est la création d’un mécanisme de financement appelé REDD + (Réductions des Emissions issues de la Déforestation et de la Dégradation), afin d’organiser le transfert de ressources financières des pays industrialisés vers les pays en développement.

En unissant mise en œuvre sur le terrain et financement des pays riches, l’initiative montre le chemin d’un accord onusien. Les actions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dues à la déforestation peuvent nous aider à stabiliser le climat, et en même temps à soutenir le revenu des populations, conserver la biodiversité et promouvoir le développement économique : c’est un partenariat gagnant/gagnant pour tous.

L’objectif de cette initiative est de lancer et financer une action efficace, transparente et coordonnée, alors que les négociations du CCNUCC sont encore en cours. A Cancun, nous allons nous concentrer sur des mesures concrètes et encourager l’adoption d’un accord sur les forêts.

Dernière modification : 02/06/2010

Haut de page