" Romain Gary, le maître des masques " - Diplomatie et belles-lettres par Jørn Boisen (en français) [da]

Jeudi 16 mars 2006

à 17h00 à 18h30

au Palais Thott, Kongens Nytorv 4

JPEG

« Qui avez-vous bien voulu être ? » « Romain Gary, mais c’est impossible. » Ainsi répond Romain Gary à une question de Proust. En effet, « Romain Gary » est un projet rêvé par sa mère aux fins fonds de la Pologne au début du XXe siècle. Le petit garçon serait diplomate, écrivain, héros de guerre, grand séducteur et il serait avant tout Français. Rêve impossible auquel le petit garçon est pourtant resté fidèle jusqu’à sa mort, et qu’il a incroyablement réussi à mener à bien : Français libre, Compagnon de la Libération, porte-parole français à l’ONU, époux d’une star d’Hollywood et avant tout, auteur d’une oeuvre littéraire d’une richesse étonnante. Ou plutôt plusieurs oeuvres littéraires : celle de Romain Gary et celle d’Émile Ajar. Cette indétermination quant à l’identité nous renseigne sur le prix à payer pour le protagoniste lui-même. À force de jouer tant de rôles, à porter tant de masques, Romain Gary s’est senti de plus en plus vide de sa substance, et le suicide en 1980 change radicalement la façon dont il faut comprendre cette vie pleinement vécue et réussie en mettant en lumière ses aspects inquiétants.

Jørn Boisen a écrit sa thèse de doctorat sur Romain Gary et il a publié un livre (Un picaro métaphysique, Odense University Press, 1996) et plusieurs articles sur son oeuvre.

Jørn Boisen

Professeur associé, directeur adjoint de l’Institut d’Études Anglaises, Germaniques et Romanes, Université de Copenhague

Inscription au 33 38 77 00 ou karin.rosenbom@ambafrance-dk.org le 13 mars au plus tard

Le nombre de places est limité aux 90 premières inscriptions

Conférence en français, débat en français et en danois.

Organisée par l’Institut Français de Copenhague

Dernière modification : 24/05/2007

Haut de page