Rechercher un emploi au Danemark

JPEG

Langues

Il est conseillé de maîtriser l’anglais (oral et écrit) , parlé par la plupart des Danois, pour s’installer et travailler au Danemark. Cette langue est utilisée couramment dans le monde des affaires. Cependant, il faut savoir que le danois (niveau de conversation) est exigé dans beaucoup d’emplois. Il est vivement recommandé d’apprendre le danois le plus rapidement possible dans le cas d’un séjour de longue durée au Danemark.

Apprentissage du danois : Les cours de danois pour étrangers sont subventionnés par l’Etat danois, à condition de posséder un permis de séjour valide et un numéro d’immatriculation (CPR-nummer). Il est également possible de fréquenter des écoles payantes sans posséder le permis de séjour et le numéro CPR.

CV et lettre de motivation danois

Le CV

La présentation d’un CV danois correspond, dans l’ensemble, à la présentation française mais il existe quelques différences :

Les CV danois contiennent souvent une partie, en tête du CV, qui résume le profil du candidat avec l’indication des compétences professionnelles et éventuellement les ambitions pour le parcours professionnel futur.

En outre, ils ont une tendance à être plus longs et plus détaillés que les CV français. En règle générale, la longueur d’un CV pour une personne, qui vient de terminer ses études, est d’une page alors qu’un CV pour une personne ayant déjà une expérience peut être de 2 à 3 pages. Cependant, il faut que le langage soit concis et que le CV ne contienne pas d’informations inutiles.

Un CV plus détaillé est d’autant plus important que les noms des formations françaises ne sont pas connus au Danemark. En effet, les noms des diplômes français comme DEUG, BTS, DUT, DESS, notions communes pour la plupart des Français, n’ont pas de signification pour un Danois. A cet effet, il est conseillé d’ajouter, par exemple entre parenthèses, une explication et/ou une traduction du diplôme ou même l’équivalent en danois ou en anglais. De plus, une courte présentation des sociétés dans lesquelles vous avez travaillé en France serait appréciée, surtout si ces sociétés ne sont pas connues au Danemark.

Pour la reconnaissance et l’évaluation des diplômes étrangers, consulter le site de CIRIUS Danmark, service du Ministère de l’Enseignement danois, qui se prononcera gratuitement sur les études réalisées.

Les informations d’un CV doivent être répertoriées dans l’ordre anti-chronologique (dates et emplois les plus récents en premier). Outre la formation et l’expérience professionnelle, il devra mentionner les connaissances informatiques (en précisant les programmes connus et le niveau : bases, bon, excellent) et linguistiques (en précisant le niveau : lu, écrit, parlé). Et n’oubliez pas que la langue française est une « langue étrangère ».

Lettre de motivation danoise

En règle générale, la longueur d’une lettre de motivation est d’une page.

La lettre de motivation danoise doit être très ciblée sur l’entreprise et doit répondre au maximum aux exigences de l’annonce en question. Les entreprises aiment savoir que le candidat a consacré du temps à sa recherche d’emploi en s’intéressant à l’entreprise visée. C’est ainsi qu’il est toujours préférable de faire part brièvement des connaissances de l’entreprise et de préciser la raison pour laquelle vous souhaitez y travailler.

Par ailleurs, vous devez faire attention au style. Les Danois n’apprécient ni le langage fleuri ni l’autocélébration des qualités et il est recommandé de faire preuve de modestie. En effet, les lettres de motivation utilisées au Danemark ont tendance à être plus concrètes que celles élaborées en France. Ainsi, au lieu d’écrire « mon travail est caractérisé par le professionnalisme et l’efficacité », il faut plutôt montrer que vous possédez ces compétences en donnant des exemples concrets d’un travail que vous avez fait ou d’un résultat que vous avez obtenu.

Services danois d’aide à la recherche d’emploi

WorkInDenmark

« Work in Denmark » a pour objectif de mettre les étrangers à la recherche d’un emploi au Danemark en contact avec les employeurs danois. Les chercheurs d’emploi étrangers désirant intégrer le marché de l’emploi au Danemark peuvent bénéficier gratuitement des services de « Work in Denmark ». Cet organisme public organise des séminaires d’aide à la recherche d’emploi et des cours mettant l’accent sur l’aspect culturel de la vie au Danemark en anglais. Il donne également des conseils et informations concernant la recherche d’emploi et le processus d’embauche dans ce pays, il offre son assistance pour les différentes procédures administratives à effectuer lors de l’installation au Danemark, etc.

Parallèlement, les demandeurs d’emploi étrangers ont également la possibilité de rentrer leur profil en ligne et de recevoir des offres d’emploi correspondant à leurs recherches.

Voir aussi les sites suivants :

- http://www.jobnet.dk/
- http://www.expatindenmark.com/

Outils pour la recherche d’emploi

La chambre de commerce

La chambre de commerce franco-danoise (Dansk-Fransk Handelsunion) propose depuis juillet 2013 sur son site internet un service gratuit de recrutement qui a pour but de mettre en relation des entreprises avec des demandeurs d’emplois et/ou de stage français et francophones.

Chambre de Commerce Franco-Danoise
M. Samuel Vaillant-Jørgensen, Directeur
Adresse :
Skindergade 7
1159 København K
Danemark
Tél : (+45) 53 76 42 42
Courriel : information@france-danemark.fr
Site internet : www.dansk-fransk.dk

Sites de recherche d’emploi

Ci-dessous, vous trouverez une liste de sites de recherche d’emploi qui permettent de consulter des annonces et de rentrer un CV consultable par les entreprises. La liste n’est pas exhaustive.

Pour les annonces en anglais

Bases de données pour toutes catégories professionelles :

Bases de données par catégories professionnelles

Emplois freelances

Emplois dans le domaine de l’informatique

Bases de données internationales

Agences d’intérim

Les agences d’intérim se chargent du recrutement de personnel dans beaucoup de secteurs.

Il peut être utile de contacter ces agences pour un premier emploi au Danemark car cela vous permettrait créer des contacts et de connaitre l’environnememt de travail au Danemark. Par ailleurs, les entreprises peuvent choisir d’embaucher les intérimaires à la fin du contrat.

Cela dépend des secteurs et des agences, s’ils acceptent des candidats non danophones.

Voici une liste de quelques agences d’intérim au Danemark :

Recherches de places au pair

Deux bureaux danois se chargent de placer les au-pair dans des familles danoises :

  • Exis (Soenderborg)
  • Au Pairs International (Copenhague)

Les honoraires pour un placement, avec le bureau Au Pairs International par exemple, coûtent environ 2500 couronnes (kr.), dont 200 kr. de frais d’inscription.

L’au-pair doit vivre avec sa famille d’accueil et doit travailler au moins 30 heures par semaine. Le but est que la jeune fille partage harmonieusement la vie quotidienne de la famille. Ceci est en même temps l’occasion d’apprendre la langue du pays.

Une condition : l’au-pair doit pouvoir parler l’une des langues suivantes : anglais, allemand, danois, norvégien ou suédois, et doit avoir entre 17 et 30 ans.

Pour couvrir les frais personnels et le logement, les jeunes filles recevront au minimum 2500 kr. d’argent de poche par mois. Cette somme est soumise à l’impôt, et le montant des taxes s’élève en général entre 900 et 1000 kr. par mois.

Les frais de transport sont à la charge des au-pair, surtout si elles viennent de la zone européenne, mais il est d’usage que le familles payent le voyage d’elles-mêmes.

Agences de placement au pair

Les organisations internationales au Danemark

Copenhague est le siège de 11 organisations internationales ou représentations d’organisations internationales.


Chargée de la promotion de la présence française dans les organisations internationales intergouvernementales, la Mission des Fonctionnaires Internationaux (MFI) conseille les Français sur les possibilités d’emplois offertes par ces institutions.

Dernière modification : 18/09/2020

Haut de page