Message de départ de l’ambassadrice [da]

Madame Bérengère Quincy, ambassadrice de France au Danemark, a quitté mercredi 29 septembre Copenhague Elle prendra prochainement ses nouvelles fonctions à Rome en qualité d’ambassadrice, représentante permanente de la France auprès de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture. Avant de quitter, très émue, ce pays qu’elle a tant aimé, Mme Quincy a adressé un courrier d’au revoir à ses compatriotes français

   
Mes chers compatriotes,
  Après un séjour de 3 ans au Danemark, le temps est venu pour moi de vous dire au revoir. Avec nostalgie, je quitte les bords de la Baltique pour rejoindre Rome et mes nouvelles fonctions d’ambassadrice, représentante permanente de la France auprès de l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture.

Ces années passées au Danemark ont été pour moi particulièrement riches et captivantes, avec un agenda très varié : la Présidence française de l’Union européenne, la conférence de Copenhague sur le changement climatique, notre coopération sur les questions stratégiques et la lutte contre la piraterie, l’observation des capacités d’innovation sociales et technologiques avec l’accueil de nombreuses délégations, mais aussi l’enseignement du français et le dialogue culturel … je n’énumèrerai pas tous les sujets que j’ai eu à traiter ! Ce fut pour moi un honneur et une tâche passionnante que de participer, avec toute l’équipe de l’ambassade, à l’approfondissement de la relation bilatérale.

Pendant mon séjour, et au gré de mes visites en province, j’aurai vu aussi grandir notre communauté établie au Danemark. De 3 745 Français inscrits au registre de la section consulaire à mon arrivée, elle est passée à ce jour à 4 813 inscrits. Ce chiffre témoigne des liens forts qui unissent la France à votre pays hôte et de la facilité à s’installer et à vivre ici. Les consuls honoraires, les Alliances françaises, les associations jouent un rôle important dans cette relation et dans l’accueil de nos compatriotes. Qu’ils en soient tous remerciés.





Ce fut pour moi un honneur et une tâche passionnante que de participer, avec toute l’équipe de l’ambassade, à l’approfondissement de la relation bilatérale.

Des obstacles peuvent toutefois surgir. Tel a été le cas lors de la dénonciation de la convention fiscale entre nos deux pays. Grâce à l’action des parlementaires danois et français, à l’écoute des autorités danoises, à l’engagement de nos amis, au travail des services, certains problèmes ont été résolus. Nous vous en avons rendu compte encore récemment.

Pour preuve du dynamisme de la présence française au Danemark, je citerai la montée en puissance du Lycée français Prins Henrik. L’établissement comptait 643 élèves à la rentrée 2007, il en accueille aujourd’hui 762. Nous avons pu affronter ce défi de la croissance grâce à un dialogue toujours fructueux avec le conseil d’administration du Lycée et son équipe de direction. Avec le soutien de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger et l’appui de nos partenaires danois, je suis sûre que le Lycée a les capacités de relever le défi en jouant la carte de la qualité et de la diversité de son enseignement.

C’est sur cette note optimiste que je voudrais prendre congé en vous demandant de faire le meilleur accueil à Mme Véronique Bujon-Barré qui a été désignée pour me succéder à ce poste si attachant de chef de la mission diplomatique française au Danemark.

Au revoir à toutes et à tous, merci de votre constant soutien, de votre dynamisme et de l’image que vous portez de la France au Danemark.

Bérengère Quincy

 

Dernière modification : 18/02/2011

Haut de page