Les statues de l’Ambassade se mettent au vert au Jardin Romantique de Sanderumgaard [da]

L’Ambassadeur de France au Danemark, François Zimeray, a inauguré le 23 mai 2018 la nouvelle saison du Jardin Romantique de Sanderumgaard, propriété qui accueillera désormais les quatre statues de l’Ambassade.

Pendant 250 ans, Aphrodite, Vesta, Fortitude et Minerve ont orné le toit de l’Ambassade de France sur la place de Kongens Nytorv à Copenhague. Lors de la rénovation de l’Ambassade en 2012, on décida de remplacer les statues marquées par le temps par des copies.

« Je suis très heureux qu’Aphrodite, Vesta, Fortitude et Minerve retrouvent un nouveau « foyer » au milieu cette fantastique nature. Elles ont surplombé Kongens Nytorv pendant plus de deux siècles, mises en place en 1763 par l’architecte français Nicolas-Henri Jardin lors de la décoration voulue par le propriétaire de l’époque le Baron Otto Thott. Crées par « Jardin » (haven på fransk), c’est donc un juste retour du destin de les voir désormais parmi les parterres du Jardin Romantique de Sanderumgaard. Mes chaleureux remerciements à M. et Mme Vind. »

Les propriétaires du Jardin Romantique de Sanderumgaards, Susanne et Erik Vind, avaient appris par hasard que les statues étaient conservées dans un entrepôt. Entreposées mais pas oubliées. L’Ambassade a voulu leur donner une nouvelle vie et une nouvelle demeure.

Mais pourquoi le Jardin Romantique et quel est le lien entre l’ Ambassade de France sur Kongens Nytorv et la propriété de Sanderumsgaard en Fionie ?
Le fondateur du jardin, le chambellan Johan Von Bülow, a connu les statues du temps où il était Maréchal de la Cour du Roi Christian 6. Grand connaisseur d’arts, collectionneur et mécène, Von Bülow a pu admirer les statuts lorsqu’il traversait la place de Kongens Nytorv pendant les 20 années au service de la Cour de 1772 à 1794. Il y rendait souvent visite à son ami, le comte Otto Thott, au Palais Thott.

De plus, l’actuel propriétaire Erik Vind a des origines françaises. Son arrière-grand-mère était la Princesse Marie d’Orléans, qui s’est mariée en 1885 avec le cadet du Roi Christian 9 et de la Reine Louise, le Prince Valdemar. En tant que membres de la famille royale, les arrières grands-parents d’Erik Vind étaient ainsi souvent invités chez le comte Holger Reedtz-Thott dans le palais même qui, plus tard, allait devenir l’Ambassade de France.

Les statues mesurent 2,1 mètres et pèsent 1,5 tonne chacune.

Lire plus sur le Jardin Romantique de Sanderumgaard

Dernière modification : 24/05/2018

Haut de page