Le visa de long séjour pour effectuer une visite de tourisme ou familiale / privée

Le visa de long séjour « visiteur » permet à une personne souhaitant soit :

- suivre des études en France sans s’inscrire dans un établissement académique ou y effectuer des recherches indépendantes,

- effectuer un séjour sabbatique en France,

- s’établir en France afin d’y passer sa retraite ,

- résider en France à titre privé ou familial et ne pouvant solliciter un visa de long séjour à un autre titre,

de séjourner, pendant plus de 3 mois sans y exercer d’activité professionnelle, sur le territoire français composé du territoire européen, des départements et régions d’outre mer, des collectivités territoriales de Saint Pierre et Miquelon, de Saint Barthélémy et de Saint Martin.

Depuis le 1er juin 2009, ce visa vaut titre de séjour d’un an. Cela implique toutefois de se rendre, dans les 3 mois suivant l’arrivée en France, à l’Office français d’immigration et d’intégration (OFII) de son domicile afin d’y passer une visite d’accueil (une liste d’adresses vous sera fournie par le service consulaire).

Les frais de dossier doivent être acquittés lors du dépôt de dossier auprès du service consulaire.

  • Documents et justificatifs à présenter

Le requérant doit présenter personnellement sa demande au service consulaire. Cette demande sera accompagnée de l’original des justificatifs à fournir ainsi que d’une copie :

- un formulaire de demande de visa de long séjour, dûment complété en noir et signé,

- un formulaire d’enregistrement auprès de l’Office français d’immigration et d’intégration, OFII, dont le volet supérieur aura été rempli,

- une photographie d’identité,

- un passeport, valide 3 mois après la date de fin de séjour,

- un titre de séjour au Danemark, en cours de validité,

- un justificatif de ressources, attestant de moyens suffisants pendant la durée du séjour : relevé bancaire des 3 derniers mois et dernière fiche de paye, ou un justificatif de la prise en charge par une personne résidant en France et disposant de ressources suffisantes, avec ses justificatifs correspondants : un titre d’identité du répondant (CNI, passeport, titre de séjour en France) et la justification de ses ressources (derniers bulletins de salaires, et dernier avis d’imposition sur le revenu) doivent être présentés à l’appui de la prise en charge,

- un justificatif d’hébergement ou de la prise en charge de l’hébergement par une personne résidant en France : justificatif de domicile, titre de propriété, acte de vente, contrat de location…,

- un engagement sur l’honneur, signé par le demandeur, à n’exercer aucune activité professionnelle salariée soumise à autorisation préalable,

- un justificatif de couverture médicale pour la durée de séjour en France.

- en cas d’accompagnement par un mineur, une attestation d’un établissement scolaire relative à la scolarisation du mineur en France ou une lettre d’explication des parents quant à la scolarisation du mineur.

NB : En cas de séparation ou de divorce des parents, il faudra ajouter parmi les documents précités, la preuve que l’enfant résidera chez la personne investie du droit de garde ou la preuve que la personne investie du droit de garde donne son accord écrit au séjour de l’enfant en France.

Remarques

  • Des documents et justificatifs supplémentaires peuvent être demandés par le service consulaire.
  • La délivrance d’un visa ne signifie pas un droit absolu à l’entrée sur le territoire français et dans l’Espace Schengen. Les originaux des justificatifs présentés lors du dépôt de la demande de visa doivent accompagner le titulaire du visa pendant la durée de son séjour. La Police aux Frontières exige leur présentation en cas de contrôle.

Dernière modification : 18/10/2017

Haut de page