Le Bleuet de France à Copenhague

Le Bleuet de France voit le jour en 1925, alors que la Première Guerre Mondiale a laissé derrière elle plus de 20 millions de blessés et d’invalides. Un atelier artisanal de création de fleurs en tissu s’établit au sein de l’Institution nationale des Invalides et donne naissance à une œuvre caritative qui est gérée depuis 1991 par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

Depuis près d’un siècle, les fonds collectés visent à améliorer le quotidien de plusieurs milliers d’anciens combattants, de pupilles de la Nation, de victimes de guerre et de victimes de terrorisme. Le Bleuet de France participe également à l’éveil de la conscience citoyenne des jeunes générations et à la sensibilisation au devoir de mémoire.

Pendant la période du 2 au 11 novembre, date anniversaire de l’armistice de 1918 et jour d’hommage rendu à l’ensemble des soldats morts pour la France dans les conflits passés et les opérations en cours, le port du Bleuet permet d’exprimer concrètement notre gratitude, notre soutien et notre solidarité à l’égard de tous ceux qui se sont engagés au péril de leur vie pour défendre le drapeau ou ont été blessés dans leur chair.

PNG

Cette année encore, les services français au Danemark se mobilisent pour cette action.

Les restrictions liées à la situation sanitaire actuelle ne permettent malheureusement pas de rassembler en cette période la communauté française autour d’un événement spécifique, mais une campagne de collecte sera cependant lancée à Copenhague : plusieurs points de vente de Bleuets seront mis en place pour le personnel de l’ambassade, du consulat, de l’institut français et du lycée français ; plus largement, les ressortissants français et les amis de la France qui n’auront pas accès à ces points de vente peuvent faire un don sur le site internet de l’ONACVG.

Dernière modification : 04/11/2020

Haut de page