L’Ambassade partage son experience d’économies d’électricité [da]

L’ambassade de France à Copenhague a été la première ambassade à signer un accord avec Elsparefonden. Accord selon lequel elle s’engage à économiser 15% de la consommation électrique du Palais Thott, bâtiment historique, d’ici 2012.

L’ambassade a pris l’initiative de partager avec les autres ambassades présentes à Copenhague son expérience. La première étape s’est déroulée le 24 septembre lors d’une présentation avec Klaus Bondam, maire adjoint à l’environnement.

" Pour nous, il est important d’envoyer le signal que la France est engagée dans la question climatique et qu’elle soutient l’action danoise vers la COP15. A présent nous souhaitons partager notre expérience avec les autres ambassades" dit Bérengère Quincy, ambassadrice de France au Danemark.

Christian Jarby, responsable clientèle d’Elsparefonden se félicite de l’initiative : " C’est une excellente chose que l’ambassadrice de France au DK soit aussi engagée sur les questions environnementales et qu’elle ait personnellement pris l’initiative de créer un réseau d’ambassades vertes à Copenhague. Elsparefonden est plus que prêt à mettre à disposition son expertise auprès des ambassades étrangères. Cela peut-être aussi un moyen pour eux de casser la courbe ascendante." dit-il.

L’initiative reçoit également le soutien de la commune de Copenhague en proposant aux ambassades de rejoindre son réseau climat, Klima+. Ce réseau s’adresse aux entreprises qui souhaitent s’engager dans la protection de l’environnement.

" Klima+ met en place des réunions de réseau et organise des ateliers pratiques. Cela peut aider les ambassades à mettre le pied à l’étrier." dit Per Boesgaard, chef de projet Klima+. Il ajoute que chaque membre du réseau peut recevoir une visite personnelle d’un expert Klima+ ou d’un expert en matière énergétique.

JPEG

Klaus Bondam

JPEG

Jacob Hartmann (Klimaplus), Klaus Bondam, Bérengère Quincy og Christian Jarby (Elsparefonden)

Dernière modification : 17/02/2011

Haut de page