Ecoles d’Ingénieurs

Présentation

Particulièrement bien documenté, le site internet du CEFI (association française oeuvrant pour la promotion des formations d’ingénieur) livre des informations détaillées en français et en anglais sur les études d’ingénieur en France. De plus, elle propose de nombreux liens vers les grandes écoles et les IUP où sont formés des ingénieurs et offre un bon moteur de recherche vers toutes les formations d’ingénieur habilitées en France, classées par discipline, par région, etc.

En France, les futurs ingénieurs peuvent étudier tant dans les grandes écoles qu’à l’université. Les diplômes obtenus à l’université ne sont pas toujours reconnus comme ceux des grandes écoles.

Les ingénieurs formés dans les Instituts Universitaires Professionnalisés (IUP) sont qualifiés d’"ingénieurs-maîtres", alors que ceux qui sont formés dans les grandes écoles portent le titre d’"ingénieur", suivi du nom de leur école.

Outre les possibilités traditionnelles offertes par les grandes écoles et les universités, il existe une troisième voie : les instituts et écoles extérieurs aux universités et les universités de technologie. Elles accordent, tout comme les grandes écoles, le titre d’"ingénieur". Semestrialisées, il est possible de s’inscrire pour le "semestre d’été" (février-juin). Vous trouverez de plus amples informations sur les pages du CEFI.

Le titre d’ingénieur s’acquiert en règle générale après cinq années d’études. En cas d’accès direct après le baccalauréat, cette formation se fait de manière continue au sein de l’école. La formation peut aussi être constituée de deux années de préparation (en classe préparatoire ou à l’université) suivies de trois années en école d’ingénieur en cas de réussite à un concours d’entrée (sélection sur concours) ou à un examen des résultats antérieurs (sélection sur dossier).

Le premier cycle des études d’ingénieur françaises reste la plupart du temps généraliste et les étudiants ne choisissent bien souvent qu’en troisième ou quatrième année le domaine dans lequel ils souhaitent se spécialiser. Cela peut décevoir certains étudiants danois, les études peuvent leur sembler souvent trop généralistes et éloignées de la pratique.

On peut cependant classer les écoles en trois catégories : celles qui ont des spécialisations, celles qui restent généralistes dans un certain domaine de spécialisation et celles qui sont généralistes.

Classification proposée par le CEFI.

Les échanges avec le Danemark

Les échanges constituent une bonne solution pour découvrir les études d’ingénieur en France ; les programmes de cours des écoles et universités partenaires ont été harmonisés et les strictes conditions d’entrée ne sont pas de rigueur.

Liste des programmes d’échange avec le Danemark

Ecoles d’ingénieurs françaises habilitées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé

Liste des écoles d’ingénieurs françaises habilitées à délivrer un titre d’ingénieur diplômé

Note : Le titre "ingénieur" n’est pas protégé, mais le titre "ingénieur diplômé" est protégé par la loi. Toutes les institutions délivrant un titre d’ingénieur diplômé sont contrôlées et accréditées par la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI, composée de membres de l’enseignement supérieur et d’entreprises).

Dernière modification : 15/10/2007

Haut de page