Deuxième édition de l’exercice de sauvetage franco-danois en Arctique [da]

Le patrouilleur de service public Fulmar, basé à Saint-Pierre et Miquelon, ainsi qu’un avion de surveillance maritime Falcon 50, ont participé à l’exercice annuel franco-danois SAREX ARGUS du 19 au 23 août 2019.

La marine nationale française participe pour la deuxième fois à cet exercice commun de recherche et de sauvetage (SAR) en zone arctique organisé par le Joint Arctic Command (JACO) danois. Des aéronefs d’Air Greenland, compagnie civile affrétée par les autorités danoises ainsi que des garde-côtes américains ont également pris part à cet exercice. A l’occasion de ces activités, le Fulmar a fait escale dans plusieurs ports du Groenland notamment à Qaqortoq, à Nuuk et à Uummannaq.

La fonte des neiges aggravée par le réchauffement climatique, associée à un trafic maritime en augmentation engendre un risque accru d’accident maritime dans le Grand Nord. C’est pourquoi la Marine nationale se prépare, à travers cet exercice, à participer à une opération de recherche et de sauvetage qui pourrait notamment impliquer des bateaux ou ressortissants français dans une zone qui s’étend du Groenland à l’archipel des Féroé où la nature et l’environnement rendent la navigation particulièrement dangereuse.

Dernière modification : 11/09/2019

Haut de page