Conférence « Eco-éthique - une pensée planétaire » le 6 novembre 2006 [da]

« Eco-éthique - une pensée planétaire »

Conférence en français au Palais Thott le 6 novembre 2006 à 17h

avec les professeurs :

Tomonobu Imamichi (Université de Tokyo)

Peter McCormick (Université d’Ottawa)

Peter Kemp, (Université Danoise de l’Éducation, président de la Fédération Internationale des Sociétés de philosophie)


JPEG

De gauche à droite : les professeurs Peter Kemp, Tomonobu Imamichi et Peter McCormick


Certaines nouvelles technologies et certains défis environnementaux sont devenus des questions qui pressent les décideurs politiques. La France s’est distinguée par l’inscription dans sa Constitution du Principe de Précaution au cœur de la Charte de l’Environnement. Moins récemment, elle a créé un Comité Consultatif National d’Ethique. Il semble donc qu’à côté des aspects plus strictement scientifiques, parfois controversés, un souci pour les questions éthiques prennent une place importante tant dans les demandes sociales que chez ceux qui doivent assumer des responsabilités décisionnelles. Si la philosophie n’est pas seule, ses traditions offrent des ressources inestimables à condition de sortir des champs hyper spécialisés et d’accepter une confrontation argumentée dans un monde de plus en plus pluraliste.

Anticipant ces questions de grande actualité, le Professeur Tomonobu Imamichi, Directeur du Centre international pour l’Etude Comparée de Philosophie et d’Esthétique, décidait il y a 25 ans, de mettre en place un ambitieux chantier de réflexion (Eco-Ethica) conjuguant, d’une part le souci d’une éthique qui pourrait à la fois faire face à ces défis environnementaux et à une éthique des nouvelles technologies et, d’autre part, une approche planétaire de ces problèmes. Les symposiums Eco-ethica réunirent d’abord au Japon, puis au Danemark, des philosophes venus d’Asie, d’Europe, et d’Amérique du Nord. Parmi les membres français ayant participé à cette aventure, nous pouvons citer Paul Ricoeur, Pierre Aubenque, Mikel Dufrenne, Francis Jacques. L’une des originalités de ces rencontres au-delà des origines culturelles et nationales est le fait qu’elles ouvrent une discussion entre domaines, voire mouvements, philosophiques différents. Chose étonnante à une époque où l’anglais est devenu la langue imposée pour toute rencontre internationale, ces philosophes s’expriment en français, en allemand ou en anglais.

Le Professeur Tomonobu Imamichi présentera à l’occasion du 25ème anniversaire d’Eco-Ethica, en association avec les professeurs Mc Cormick et Peter Kemp, l’originalité du projet, les questions traitées et esquissera quelques perspectives.

Dernière modification : 24/05/2007

Haut de page