Cérémonies de commémoration du 11 novembre 2020 au Danemark [da]

Les cérémonies du 11 novembre, organisées par les autorités belges, danoises et françaises avec le soutien actif des associations amies, en présence notamment de la ministre de la Défense, Madame Trine Bramsen, ont permis de commémorer au Danemark l’anniversaire de l’armistice et de rendre hommage à nos morts.

Plusieurs cérémonies, organisées au Danemark ce mercredi 11 novembre par le Souvenir Français, l’ambassade de France et l’ambassade de Belgique, ont permis de commémorer le traditionnel anniversaire de l’armistice de 1918 et de rendre hommage aux soldats des deux nations morts pendant les deux guerres mondiales sur le territoire danois.

Exceptionnellement, ces différentes cérémonies ont été conduites en l’absence de public et avec nombre restreint de participants, afin de respecter strictement les mesures liées à la situation sanitaire actuelle. Elles ont néanmoins permis d’accueillir des hôtes de marque.

Madame Caroline Ferrari, ambassadrice de France, et Monsieur Michiel Maertens, ambassadeur de Belgique, accompagnés de Madame Trine Bramsen, ministre de la Défense, du général de corps d’armée Kenneth Pedersen, représentant le chef d’état-major des armées danoises, ainsi que des présidents du Comité danois du Souvenir Français, de l’Association des Frères d’Armes Danois des Alliés (DADV) et de l’Amicale Française, ont procédé à onze heures à un dépôt de gerbes dans le carré militaire franco-belge du cimetière d’Assistens à Copenhague. Depuis 2012, la journée du 11 novembre est également l’occasion de rendre hommage aux soldats morts pour la France dans des conflits plus récents : la liste des vingt soldats français tombés cette année au champ d’honneur a donc été lue en ouverture de la cérémonie. La présence de Madame Bramsen et du général Pedersen témoigne tout particulièrement de l’importance des liens qui unissent nos deux pays et nos deux armées.

JPEG

JPEG

Deux dépôts de gerbes ont ensuite eu lieu devant les monuments belge et français du cimetière de Vestre.

JPEG

JPEG

Dans l’après-midi, les autorités françaises se sont rendues au cimetière d’Elseneur (Helsingør), où reposent 40 soldats français décédés en 1919 de la grippe espagnole, lors de leur transit sur le territoire danois au retour de captivité. A leurs côtés, une stèle honore la mémoire du médecin danois qui se trouvait alors à leur chevet. Le destin de ces hommes fait naturellement écho à la situation sanitaire actuelle, mais qui constitue à cent ans d’intervalle un rappel douloureux de notre vulnérabilité devant les grands épisodes pandémiques.

Cette année est également l’occasion de célébrer le centième anniversaire du monument érigé par le Danemark au centre du carré Français d’Elseneur, monument qui vient d’être rénové grâce au financement du ministère de la Défense français et au soutien du Souvenir Français d’Elseneur. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de l’ambassadrice de France, de Madame Benedikte Kiær, maire d’Elseneur, et des Présidents du Comité régional du Souvenir Français à Elseneur/Gilleleje et du DADV.

JPEG

Des cérémonies commémoratives organisées sous l’égide du Souvenir Français ont également eu lieu dans d’autres communes du Danemark. Dans le Sud Jutland, le consul de France honoraire a procédé à des dépôts de gerbe dans les cimetières d’Haderslev et de Løgumkloster. A Gilleleje, les autorités locales ont rendu hommage au soldat français inconnu qui repose dans le cimetière de la ville.

JPEG JPEG

JPEG

L’ensemble de ces commémorations témoignent de l’attachement des autorités danoises et des associations d’anciens combattants ou d’amis de la France à notre histoire commune et à notre coopération fructueuse. Que tous les participants en soient ici remerciés.

Dernière modification : 16/11/2020

Haut de page