Cérémonies de commémoration du 11 novembre 2019 [da]

Le 11 novembre 2019, le Souvenir Français organisait, avec le soutien de l’ambassade de France, les cérémonies commémoratives de l’armistice de la Première Guerre mondiale dans les carrés franco-belges des cimetières d’Assistens et de Vestre (Copenhague).

Les ambassadeurs et leur attaché de défense de la République de Pologne, du Royaume-Uni, du Canada, de la République fédérale d’Allemagne, des Etats-Unis d’Amérique, du Royaume de Belgique, et de la France, des représentants du chef de la défense danoise ainsi que des associations d’anciens combattants ont, à cette occasion, déposé des gerbes aux pieds des différents monuments.

43 élèves des classes de CM2, 3ème et 1ère du lycée français Prins Henrik ont donné le ton de la Marseillaise, chantée après le dépôt de gerbes au carré franco-belge du cimetière d’Assistens.

Consul Honoraire Poul Desvignes-Willadsen
Consul Honoraire Poul Desvignes-Willadsen

A l’issue des cérémonies, une réception a eu lieu dans les salons de l’ambassade de France en l’honneur des vétérans et invités.

Durant l’après-midi, une délégation composée de vétérans et de l’attaché de défense français à Copenhague s’est rendue au cimetière d’Helsingør afin d’honorer la mémoire de 40 prisonniers de guerre français décédés au Danemark en 1918 et 1919.

Un bouquet a par ailleurs été déposé par notre consul honoraire à Ribe au carré militaire de l’ancien camp de prisonniers de guerre de Løgumkloster, dans le sud du Danemark. Dix soldats français, tous décédés en 1915, y reposent auprès de soldats belges et russes.

Le 11 novembre est, à l’origine, l’occasion pour la République française de commémorer la date de la signature de l’armistice et de la victoire de la Paix en 1918. Depuis 2012, le 11 novembre est également célébré en tant que journée du Souvenir, en hommage à tous les morts pour la France. C’est dans cet esprit que, comme le veut la tradition à cette période de l’année, les invités arboraient un Bleuet de France sur le cœur et, avec lui, la mémoire de ceux qui sont tombés pour nous.
Il est à noter que le cimetière d’Assistens a récemment fait l’objet d’une rénovation rendu possible par un financement de la direction des patrimoines, de la mémoire et des archives du ministère des Armées. Ces travaux ont été réalisés en coordination avec le service des cimetières de la commune de Copenhague et la mission de défense de l’ambassade de France.

Discours de Mme Caroline Ferrari, Ambassadrice de France au Danemark.

Prononcé à Assistens Kirkegård, le 11 novembre 2019.

I would like to thank you all for being here this morning and for taking part in this ceremony. I am happy to see so many young faces, especially from the Lycée Français Prins Henrik. It is crucial to explain the young generation the lessons learned from the past.
I will now bring a message from the French Secretary of State to the Minister for the Armed Forces, Geneviève Darrieussecq :
A century.
It is a century since the first anniversary of the end of the Great War, the 11th of November 1919, a century since the first year of restored peace.

Life had resumed and the POILUS had found their homes, their families and their communities again. But what they discovered was a life turned upside down, a France with deep wounds transformed by four demanding years. Everywhere, the country was scarred by the deaf evidence, that a return to how it was before the war would be impossible.

That was a hundred years ago. A new page was turned. That of memory, remembrance and homage.
Since then, the French have tirelessly been faithful to this anniversary.
On this day, in front of the war memorials in the squares of our cities and villages, all generations gather and mourn- united and supportive.

The Nation remembers those who fought for her between 1914 and 1918. She does not forget her fallen children on any front, east or west. She does not forget the blood shed by soldiers from Africa, Asia, the Pacific and America. She salutes all the allied nations who shared the same fight.

The names engraved on our memorials constantly remind us of the value of honor, courage, dedication and bravery.

Since 2012, the 11th of November has also been the date on which we honor all the sons and daughters of France who, in all conflicts, yesterday and today, have fulfilled their duty and made the highest sacrifice.

On this day, the Nation pays a special tribute to the soldiers who died for France in operations abroad. Today, the President of the French Republic will inaugurate a national monument in Paris in their honor, thus carving in stone, as in memory, the full and entire recognition of the whole nation to her fighters.
As a new National Memorial of special importance, this monument, “Monument aux Morts pour la France en opérations extérieures" is also a reminder to us about the importance of preserving our independence, our freedom and our values by remembering those who gave their lives to defend them.

Morts pour la France en 2019 :

-  Premier maître Alain BERTONCELLO, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso, le 10 mai 2019 ;

-  Premier maître Cédric de PIERREPONT, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso, le 10 mai 2019 ;

-  Médecin principal Marc LAYCURAS, 14e centre médical des armées, mort pour la France au Mali, le 02 avril 2019 ;

-  Brigadier Erwan POTIER, 501e régiment de chars de combat, mort pour la France à Rouen (France), le 21 mai 2019, des suites de blessures reçues au Liban ;

-  Brigadier-chef Ronan POINTEAU, 1er régiment de Spahis, mort pour la France au Mali, le 2 novembre 2019.

© Photographies : Hélène Mogensen de Monléon, Ambassade de France et Poul Desvignes-Willadsen.

Dernière modification : 20/11/2019

Haut de page